top of page
  • Photo du rédacteurAndrea Iacovella

Vote du budget 2023. Conseil Municipal du 14 décembre 2022

Dernière mise à jour : 17 sept. 2023

Résumé en un clin d'œil

Date

Conseil Municipal du 14/12/2022

Sujet

Vote du Budget 2023

Intervenant

Andrea Iacovella

Type intervention

Ecrite, rédigée

Résumé bref de l'intervention

Favorable à un budget orienté investissement et au recours à l'emprunt, je me suis abstenu de voter le budget 2023, comme l'an dernier, devant le refus de la majorité du conseil d'évaluer l'impact des investissements du mandat, sur le budget de fonctionnement de la ville pour les 5, 10, 15 ans à venir.

Présentation

Lors de ce Conseil Municipal, il a été procédé au vote du budget 2023.

Comme de coutume, le débat sur le même budget se tient un mois avant (Conseil du 10 novembre) sans procéder au vote.

Le document de présentation du budget est très détaillé, une fois abordées les éventuelles précisions, le vote, selon moi, ne peut que porter sur une orientation générale de ce qui le caractérise. Ma position reste la même que celle de l'an dernier : je suis favorable à un projet d'investissements, y compris par recours à l'emprunt, mais il faut évaluer l'impact des nouveaux services et équipements sur le budget de fonctionnement de la ville à 5, 10 et 15 ans.

Les événements internationaux qui ont marqué l'année 2022 ont eu un impact fort sur les échanges internationaux en produisant une inflation des coûts, cela montre, s'il en était besoin, qu'il faut intégrer des scénarios d'impact des investissements sur les futures finances de la ville.



Mon intervention sur le budget 2023, pourquoi mon vote d'abstention

Mon intervention lors de ce conseil à partir de 43:08 au compteur de la vidéo consultable ici

1. Même structure de budget que les deux années précédentes

  • Suite de l’Investissement prévu pour voisiner les 120-140 M€ sur la durée du mandat pour réaliser les gros projets annoncés ;

  • Le montant de cet investissement est en partie autofinancé par les économies réalisées sur le budget général de le ville ;

  • et avec un recourt à l’emprunt pour l’autre partie de l’investissement.

Je suis toujours d’accord, comme je l’ai été les deux années précédentes pour soutenir ce modèle de budget.


2. L'impact de ces projets sur l'avenir du fonctionnement n'est toujours pas pris en compte

Par contre, comme l’an dernier, le document proposé au vote, n’aborde toujours pas l’impact que ces nouvelles réalisations auront sur l’avenir du fonctionnement des services de la ville et de leur financement. Je le regrette et je reformule le souhait qu’il faut aller plus loin que la vigilance mise en place dans l’établissement des budgets de la ville, et envisager des scénarios d’évolution de la situation à 10, 15 et 20 ans. Le soubresaut historique dû aux événements de 2022 révèle les points faibles de nos politiques publiques.


3. Les coûts énergétiques

Au-delà de la profonde transformation des vecteurs économiques, la stabilité des coûts de l’énergie est une question centrale pour l’avenir des territoires. Le projet de centrale photovoltaïque de Roanne inauguré au début de ce mandat, montre bien que cette question était déjà là dans les esprits et dans les cartons. Mais nul ne pouvait prévoir qu’elle introduirait autant d’incertitude dans nos projets, au moment pourtant où l’économie française retrouve des couleurs, confortée par une situation de l’emploi que nous n’avions pas connue depuis 1975.


4. La dérégulation des échanges commerciaux à l'échelle internationale

Les conséquences du projet d‘invasion de l’Ukraine par la Russie, initié le 24 février 2022, montrent la dérégulation des échanges commerciaux à l’échelle internationale qui s’en est suivie, le rétrécissement des périmètres d’échanges de matières premières s’est accompagné d’une augmentation des prix des matières premières d’autant plus nuisible que la demande post-crise sanitaire était forte, elle a aiguisé la tendance inflationniste, en particulier sur les prix de l’énergie.


5. Une situation de longue durée

Au-delà de l’évolution des prix, pour s’en tenir à ceux de l’énergie, c’est leur instabilité qui affecte surtout nos projets d’avenir, d’autant plus perturbants que la France est entrée dans un cycle de transformation de sa production énergétique. L’ampleur du conflit en cours et ses répercussions sur nos économies ne retrouveront pas de si tôt le niveau autorisé par la mondialisation heureuse que nous venons de vivre, depuis les années 90.


L’impact de nos projets d’investissements sur les années à venir, aujourd’hui encore plus qu’hier, doit devenir une priorité dans le vote des budgets de la ville.

C’est pourquoi, malgré ma position en faveur des nouveaux projets de développement, je m’abstiendrai lors du vote du budget 2023, mis en délibération ce soir.


Vidéo de la séance du Conseil Municipal du 14 décembre 2022

Mon intervention lors de ce conseil à partir de 43:08 au compteur de la vidéo consultable ici

L' Ordre du jour du Conseil Municipal est téléchargeable ici

Le Procès-Verbal du Conseil Municipal est téléchargeable ici


18 vues0 commentaire

Commenti


bottom of page